Manger lentement

Comment la fourchette Slow Control vous aide à manger plus lentement et à mastiquer plus

Detection de contact
La tête de la fourchette détecte le contact avec la bouche.

Comment fonctionne la fourchette ?

Trois Brevets déposés

La fourchette utilise notamment  la technologie dite de détection capacitive. C’est par exemple celle qui est utilisée pour les plaques de cuisson où l’on appuie avec le doigt pour régler la température. Ici, la tête de fourchette va détecter le contact avec la bouche. Car la clé de l’invention réside dans un principe très simple, il fallait juste y penser. Si on mange avec une fourchette ou une cuillère, la nourriture passera par la bouche. Les lèvres vont alors toucher la tête de fourchette ou la tête de cuillère. Lorsque la tête de fourchette détecte le contact avec la bouche, un calculateur vérifie si la durée écoulée depuis la dernière bouchée est suffisante.

  • Si l’intervalle entre deux bouchées successives est suffisant : la fourchette ne dit rien.
  • Si l’intervalle entre deux bouchées est trop court : la fourchette avertit l’utilisateur.
  • Possiblement, un signal lumineux peut aussi guider l’utilisateur pour lui dire si le temps est bien respecté pour prendre la prochaine bouchée.

Voir plus sur le fonctionnement et sur le guide utilisateur

Il faut 20 minutes pourque la satiété s'installe

Pourquoi je vais moins manger ?

Notamment qu’il faut un certain temps pour que la satiété se déclenche.
En mangeant plus lentement, je vais moins manger avant l’arrivée de la satiété.

Ce sujet vous intéresse?
Voir plus de recherches médicales et de données chiffrées accessibles

Pourquoi je vais mieux mastiquer

Un petit graphique vaut mieux que de grands discours

Sans Slow Control

Masticatin d'un mangeur très rapide

Avec Slow Control

Mastication d'un mangeur moins rapides

Sur l’hypothèse d’un cycle masticatoire moyen de 1,5 s, en passant un intervalle entre deux bouchées successives de 5 secondes (mangeur rapide) à 10 secondes (programme de base de Slow Control), la même nourriture sera typiquement mastiquée 5 fois au lieu de 2 fois. Ces trois mastications supplémentaires font ensuite une différence considérable au niveau de la qualité du bol digestif qui est beaucoup mieux broyé et préparé à la digestion.

Voir l’expérience de Shoupinette TV

Cette conclusion a même fait l’objet d’une étude  menée par UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE ODONTOLOGIQUE – de Clermont Ferrand – sous la direction de marie Agnès Peyron (INRA).

« Les résultats présentés démontrent que l’utilisation de cette fourchette, sans entraînement particulier, en imposant une mastication à une fréquence plus lente, permet d’obtenir des bols constitués de plus petites particules. »

L'étude de l'université Clermont Auvergne sur la fourchette Slow Control