Diabète

Diabète de type 2: Ralentir son repas a une action bénéfique

Manger vite augmente le risque

Depuis les années 2010, la corrélation entre diabète de type 2 et vitesse d’alimentation (manger vite / manger lentement) est démontrée par de nombreuses études* (1, 2, 5) portant pour certaines sur des population statistiques significatives de plusieurs milliers de personnes.

Une étude* (2) sur 700 personnes chiffre même le risque probable augmenté de 2.5 de déclencher un diabète de type 2 chez un mangeur rapide comparé à un mangeur lent.

Une étude*(4) mesure une augmentation du taux d’hémoglobine glyquée corrélée à celle de la vitesse d’alimentation.

Une autre étude *(3) mesure et constate chez les mangeurs rapides une baisse de le l’hormone GLP 1 qui retarde la vitesse d’absorption du glucose au niveau de l’épithélium intestinal et donc un effet d’augmentation des oscillations glycémiques post-prandiales.


  1. L'augmentation de la mastication diminue le risque de diabète - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23755114/ (Japan, 2013, 6927 adults)
  2. Etude avec groupe contrôle - Prévalence plus élevée chez les mangeurs rapides. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22800734/ (Lituania, 2013, 702 personnes)
  3. Manger plus lentement favorise la sécrétion de GLP1 - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23239758/ (Italy, 2013, 18 teens)
  4. la mesure de HbA1c est corrélée à la vitesse d'alimentation. Manger moins vite permet d'agir sur la diminution de risque. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23064292/ (Japan, 2013, 7 275 adults > 40 ans)
  5. Manger vite est associé au risque de développer un diabète https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4375288/ (Japan, 2012, 2 050 men adults)


A savoir :

Il est démontré que l'augmentation de la mastication diminue l'indice glycémique des aliments ingérés. ici

Le riz mieux mastiqué est avalé avec un indice glycémique de 68, et celui moins mastiqué avec un indice glycémique de 81.


Qualité masticatoire et occurrence de diabète

•      Mastication faible : 9,90 %

•      Mastication moyennement faible : 8,40 %

•      Mastication moyennement forte : 7,30 %

•      Mastication forte : 5,20 %

L’occurrence du diabète est très nettement plus importante dans la population qui mastique peu (9,90 %) par rapport à celle qui mastique bien (5,20 %).


 La fourchette Slow Control: votre alliée pour mieux mastiquer

Il existe un outil, la fourchette intelligente Slow Control, dont l'efficacité à mieux faire mastiquer facilement et à manger plus lentement a été confirmée par des études scientifiques

•      Etude INRAE 2017, Université de nutrition humaine " les résultats présentés démontrent que l’utilisation de cette fourchette, sans entraînement particulier, en imposant une mastication à une fréquence plus lente, permet d’obtenir des bols constitués de plus petites particules."

•      Efficacité sur la perte de poids démontré par une étude NWO 2018

•      Lauréat 2014 du prix de l'Association Française de Diabétologie (AFD)




DSC_6989-37
DSC_6825-1
JPL_0409 - Copie
CF-27
fourchette Brocoli 300DPI - Copie

Pack Premium

Moi, je choisis de manger lentement !

La fourchette intelligente Slow Control m'aide agréablement et facilement à manger moins vite. Scientifiquement démontré. Ca marche!

Brevets déposés. Société Française.

Voir sur www.slowcontrol.com

69,99

Paiement 100% sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition sous 24 h
Puis livraison en Lettre Suivie - Délai 24 h à 72h
Dans votre boîte aux lettres sans signature

EFFICACITE DEMONTREE
Publications scientifiques- Prix techniques et médicaux - Brevets déposés

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,